Avertissement sur les risques liés à l’investissement

Conformément aux obligations légales imposées par les Autorités des Marchés Financiers, l’investisseurs doit avoir pleine conscience des risques liés à l’investissement, que ce soit dans des “Start-up” ou dans des sociétés portant sur des opérations immobilières. Le cadre réglementaire a récemment évolué et insiste sur la protection des investisseurs, un élément fondamental pour le bon développement de la pratique de la profession et la nature parfois assez risquée des classes d’actifs proposées. Dans l’optique de protéger au mieux les investisseurs, il est nécessaire de vous présenter les risques liés à l’investissement ainsi que les bonnes pratiques à adopter afin de gérer un portefeuille répondant à votre stratégie d’investissement. Nos équipes dans la mesure du possible s’assureront que les profils des investisseurs et leurs stratégies d’investissement sont en adéquation avec les opportunités présentées. Cependant dans un souci de protection absolue de notre clientèle, il est rappelé que tout investissement quel qu'il soit comporte toujours un risque significatif. De ce fait, tout investisseur doit s'assurer au préalable que ses ressources financières seront suffisantes pour lui permettre d'assumer ce risque ainsi que de s'assurer qu'il n'a pas un besoin de rendre liquide son investissement ou d'obtenir le remboursement de ce dernier. Comme pour tout investissement, il existe des risques de pertes de capital, liés à la liquidité du marché. Aucun revenu cible ne peut être garanti selon la réglementation en vigueur. Afin de vous aider à comprendre les risques liés à l’investissement dans les projets présentés, nous vous invitons à lire attentivement la liste non exhaustive de risques. Il existe des risques spécifiques liés aux métiers de startup et en immobilier. Il peut également exister des risques liés à des opérations spécifiques, ceux-ci seront précisés dans les documents liés à ces opérations. Il est nécessaire également de préciser que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

S’Il vous reste des interrogations après cette lecture. N’hésitez pas à consulter ou contacter nos équipes en écrivant à investir@arqxcapital-immo.com .

Les règles à suivre :

Veillez à la répartition de votre patrimoine

Un investisseur ne peut exposer qu’une faible proportion de son patrimoine aux investissements non cotés qu’après avoir déjà en portefeuille des supports moins risqués et/ou plus liquides.

Un investisseur doit garder à disposition des liquidités afin de pallier au risque d’illiquidité qui peut survenir dans les opérations et veiller à ne pas investir plus de 10 % du montant total de son patrimoine.

Déterminez le risque acceptable

Un investisseur doit déterminer une stratégie d’investissement, il est nécessaire de gérer vos placements selon les différents niveaux de risque afin d’obtenir un couple risque-rendement acceptable et qui corresponde à vos objectifs et à votre stratégie d’investissement.

Anticipez vos flux

Un investisseur doit prendre en compte le calendrier des opérations dans lesquelles il investit afin de prendre en compte la durée de mobilisation des capitaux durant laquelle il ne pourra pas disposer des fonds.

L’importance de la diversification

La diversification est un des fondamentaux de l’investissement. Un investisseur doit répartir ses placements dans différentes classes d’actifs, préférant des investissements dans des entreprises à des stades de développement différents et provenant de secteurs variés. L’objectif est, au regard de vos besoins, de votre situation familiale et de votre appétence aux risques, de réduire le risque global pesant sur votre patrimoine en équilibrant entre les placements sécurisés et les investissements à risque.

Les risques liés à l’investissement dans des sociétés non cotées.

1. Risque de perte totale ou partielle du capital investi

Beaucoup de ssociété ne réussissent pas à développer l’activité comme prévu ce qui peut impliquer un risque important. Un investisseur raisonné ne devrait investir que des montants pour lesquels il est capable de faire face en cas de perte. L'investisseur doit être conscient du risque inhérent à l'activité de capital risque (i.e. investissement dans les premières phases de croissance d’une société). Malgré notre analyse et diligences apportées à l'étude des dossiers, ARQX Capital ne saurait garantir un retour sur investissement. Dans les cas de faillites, ni les entreprises financées ni ARQX Capital ne pourraient être tenues de compenser vos pertes en capital.

2. Risque d’illiquidité

La liquidité est la caractéristique d'un actif qui peut être acheté ou vendu à tout moment. Les opérations de capital investissement se caractérisent par l’investissement dans des actifs non cotés qui, par définition, sont pas ou peu liquides.

Les risques liés aux startups

1. Risque de concurrence

Chaque marché comporte des concurrents dont les ressources peuvent être plus importantes et pourraient empêcher la société d'accéder à la part de marché qu'elle avait anticipée.

2. Risque de marché

La taille de marché et sa croissance pourraient s'avérer plus faible que celles qui ont été anticipées dans le business plan. Le développement de la société pourrait en souffrir et voir le nombre de clients et ses revenus espérés diminuer.

3. Risque sur le financement

La société pourrait ne pas avoir assez de fonds pour mener son activité jusqu'à l'équilibre. L'anticipation des besoins pourrait être sous-évaluée et la trésorerie ne pas être suffisante pour amener l'entreprise jusqu'à un point de stabilité.

4. Risques sur le Management

Les personnes sont les biens les plus importants dans les jeunes entreprises.

Les risques des métiers de l'immobilier

1. Risque administratif

Le permis de construire étant obtenu et purgé, les risques administratifs des opérations sont réduits (accord du permis de construire et attestation de non-recours).

2. Risque commercial

Tous les projets proposés disposent tous d’une garantie financière d’achèvement des travaux (GFA) qui n’est accordée par l’assureur du projet qu’à partir de l’atteinte d’un certain niveau de commercialisation. Ainsi, en cas de non-capacité du promoteur de continuer son chantier (si la commercialisation ne lui permet pas d’avoir la trésorerie suffisante), l’assureur prend le relai, cependant le délai de commercialisation peut donc avoir un impact sur le délai du chantier qui se répercute sur le rendement annuel servi à l’investisseur.

3. Risque financier

Le risque de hausse des prix de construction qui peuvent conduire l'opérateur à réduire sa marge. L'obtention de la GFA, le garant financier d'un programme est donc nécéssaire afin d'assurer que l'enveloppe de travaux globale pour la réalisation du projet correspond bien au budget prévisionnel du bilan. La garantie financière d'achèvement couvrant le risque de défaillance financière du maître d'ouvrage. Elle procure à chacun des acquéreurs du programme l'assurance qu'un tiers garant apportera toutes les sommes nécessaires pour permettre l'achèvement de la résidence, si le promoteur n'est plus en mesure de le faire.

4. Risque sur la durée du chantier

C’est principalement ce risque qui peut impacter le taux de rendement servi aux investisseurs. Une pénalité de retard permet de compenser cet effet pendant six mois. Au-delà de ce délai la performance de l’investisseur commence à baisser.

  • [field_captioned]