Co-investissement

You are here

Principe du club deal

Parfois comparé au crowdfunding immobilier, le club deal immobilier réunit un nombre limité d’investisseurs privés, généralement de deux à quelques dizaines, qui vont acquérir collectivement un ou plusieurs biens immobiliers. Il s’agit le plus souvent d’immobilier d’entreprise (bureau, immobilier commercial, hôtels, etc.) et, plus rarement, de logements.

Contrairement à un placement dans des supports immobiliers collectifs dits « grand public » (SCPI, OPCI, foncières cotées ou non, etc.), qui réunissent plusieurs milliers d’épargnants et investissent dans de nombreux biens, le club deal concerne un groupe restreint d’individus investissant dans un nombre de biens immobiliers limité. Les immeubles sont donc parfaitement identifiés, ce qui permet de mieux cibler le rendement et les risques potentiels.

Le choix du ou des actifs dans lesquels investir se fait essentiellement en fonction des objectifs de rentabilité, de risque et de durée d’investissement. Les critères de qualité de l’actif, d’emplacement et de potentiel de rentabilité (prix d’acquisition, montant des loyers perçus, solidité financière des locataires, rapport entre le montant des loyers et le prix de l’actif, etc.) sont donc déterminants dans cette sélection.